Show simple item record

dc.coverage.spatialParís
dc.creatorMayor, Federico
dc.date.accessioned2017-03-06T15:42:30Z
dc.date.available2017-03-06T15:42:30Z
dc.date.issued1996
dc.identifier.isbn92-3-203341-0
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/10533/171484
dc.description.abstractLes développements concernant le traitement de l'information etde la communication sont au cceur de nombreux changementsayant marqué la seconde moitié du xxc siecle. Le phénomene Internet illustre l'accélération rapide de cette évolution et sonimpact potentiel sur la vi e économique, social e et culturelle. Noussommes engagés dans une révolution de l'information qui promet d'ouvrir une nouvelle ere dans l'histoire de l'humanité et dont les conséquences pourraient etre aussi importantes que celles de larévolution agricole et de la révolution industrielle.Au cours de ses cinquante années d'existence, l'UNESCO atoujours été active dans le domaine de l'information. Lesresponsabilités de l'Organisation a cet égard sont clairementdéfinies dans son Acte constitutif : l'UNESCO a pour roled'encourager l'échange international de livres et d'informations, etde contribuer ainsi a sa mission de promotion de la paix par le partage du savoir et la libre circulation des idées. Deux pionniers dans ce domaine, Paul Otlet et Henri La Fontaine, ont contribué, par leur infatigable travail, a jeter a la fin du xrxc siecle les bases des activités d'information documentaire. Outre la création del'Institut international de bibliographie (1895), la publication de laClassification décimale universelle et l'organisation de congresinternationaux sur la bibliographie, ces deux amis belges ont été étroitement associés a la création de la Ligue des Nations. Otlet apublié, en 1914, un Traité de paix général, dans lequel il propose la création d'un organisme international de ce type, et La Fontaine -lauréat du prix Nobel de la paix en 1913 puis délégué belge aupres de la Ligue des Nations- a joué un roledéterminant dans l'instauration du Bureau international de la paix.Dans l'histoire de la coopération intellectuelle internationale auservice de l' édífication de la paix, leurs deux noms font partie denotre mémoire.Fidele a cette tradition, la Conférence générale de I'UNESCO, lors de sa vingt-huitieme session, a décidé d'aborder les problemes cruciaux soulevés par les évolutions technologiquesles plus récentes en matiere d'information. Plus précisément, lesÉtats membres ont demandé au Secrétariat de fournir le soutiennécessaire a leurs activités dans ce domaine et, par la meme, deconcentrer son action sur l'impact linguistique, culturel, social etéthique des futures autoroutes de l'information ainsi que des nouvelles technologies de l'information et de la communication.Ainsi l'UNESCO entend-elle étendre le champ de ses responsabilités dans un secteur en mutation, ou le potentield'amélioration des communications entre individus et entrecommunautés n'a d'égal que les défis a la solidarité humaine inhérents au progres technologique.A l'aube d'une nouvelle ere de l'information, il n'est pas inutile de porter un regard rétrospectif sur l'invention qui devait exercer une influence si décisive sur les communicationshumaines en Europe et, plus tard, dans le monde entierje veux parler des caracteres mobiles de Gutenberg. Personne n'aurait puprévoir, a l'époque, que la presse a imprimer allait avoir tant de conséquences. En facilitant a la fois l'accumulation et ladiffusion des connaissances, l'imprimerie a en effet généré deschangements qui se sont avérés fondamentaux pour la dynamique de la vie intellectuelle et sociale. De meme est-il difficile,aujourd'hui, d'apprécier a leur juste mesure les conséquenceset les apports des nouvelles technologies de l'information et dela communication dans le domaine de la culture. Le présent Rapport mondial sur l'information doit toutefois répondre a un besoin réel: fournir des données systématiques sur les changements significatifs qui se produisent dans le domaine del'information et mettre en relief les grands problemes posés par les nouvelles technologies. Il pourra done etre lu avec profit parles hommes politiques, les décideurs, les professionnels del'information et le grand public.Le Rapport s'ouvre sur une étude, région par région, des réalités de l'information a travers le monde: archives,bibliotheques, services d'information, réseaux de bases dedonnées, régimes légaux, associations professionnelles etprogrammes de formation. Il décrit ensuite les principalescomposantes de l'infrastructure nécessaire pour fournir des services d'information: l'ordinateur, les technologies dumultimédia et des télécommunications, l'Internet, ainsi que les batiments qui continuent a abriter des collections de livres, de journaux, de matériel audiovisuel, etc. Il offre en outre unpanorama des changements les plus récents survenus dans lestechnologies concernées ainsi qu'une évaluation de leur potentiel.La troisieme partie du Rapport examine les problemes posés par la convergence des technologies de l'information, y compris des themes tels que la société et les autoroutes de l'information, lerole de l'information dans l'intelligence économique, l'avenirdu livre et le probleme complexe du droit d'auteur a l'ere électronique. Il s'acheve par un bref exposé de la coopération et de l'assistance internationales dans le domaine de l'information.Dans les limites d'une telie publication, il n'a évidemmentpas été possible de traiter de maniere exhaustive l' ensemble dessujets abordés. Le lecteur y trouvera néanmoins une sélection utile de syntheses dument mises a jour, rédigées par desspécialistes qualifiés venant de toutes les parties du monde. CeRapport devrait par ailleurs rappel'er a chacun qu'au-dela de leur contribution au développement personnel et national, lestechnologies de l'information serviront a promouvoir les objectifs proclamés par la Chane des Nations Unies pour les peuples dumonde entier -la paix et son complément indispensable, qui est de «favoriser le progres social et instaurer de meilleuresconditions de vie dans une liberté plus grande".
dc.language.isofra
dc.publisherUNESCO
dc.titleRapport Mondial Sur L'information
dc.typeLibro
dc.country.isofra
dc.description.pages148
dc.subject.materiaCs Info General
dc.type.monografiaMonografía


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record